Voici une histoire singulière... Le soir de ses noces forcées avec une femme qu'il n'aimait pas, un petit homme et son accordéon décident de quitter à jamais l'Italie. Il est rejoint à Nice par Françoise, en 1921. Elle-même partie du même village que lui : Citta di Castello en Ombrie. Voici l'histoire extraordinaire de Joseph... mon grand-père.

Alors que pour ainsi dire, je n'ai pas connu mon grand-père car il mourut deux mois après ma naissance, je me sens très proche de lui. Après son travail, il était musicien. Artiste, il avait fondé un orchestre de jazz "Mimi Jazz" qui se produisait dans ce qu'on appelait dans les années 30-40, les festins de quartier.

Lui l'accordéoniste, apprit le solfège à ses deux fils, qui maitrisaient parfaitement le piano, le violon et la clarinette.

J'ai écrit les paroles de cette chanson.

Albert Ganna a composé la musique.

Eric Miller a fait les arrangements.

Enregistrement public.

Joseph - François Anto - Albert Ganna
00:00 / 00:00

Joseph

(François Anto, Albert Ganna)

Un fils, deux fils, trois petits enfants

Aucun ne porte son nom

Un fils, deux fils, l'histoire en différent

C'est mon troisième prénom

 

Une femme, deux femmes

Légitime, éternelle

Sa flamme brûlait ici

Une femme, sa femme

Rebelle étincelle

Loin de la Citta' di Castel'

Il se donna le goût d'être vrai

De l'italien au français

Il se donna le goût d'être vrai

Lui l'italien immigré

Françoise donna le sein à ses enfants

Beaux en dehors, beaux en dedans

Françoise donna son nom à ces enfants

Beaux comme les Dieux en font rarement

Joseph leur apprit à être musiciens

Du jazz pour se faire du bien

Ce petit homme et son accordéon

Mit leur l'histoire au diapason

 

Pour elle, il oublia ses terres d'Ombrie

Père, mère, argent, amis

Sans lui, l'autre, dès la noce au soir

Conjugua sa vie en blanc et noir

 

Il leur donna le goût d'être vrai

Malgré les éclats et leurs regrets

Il leur donna le goût d'être vrai

Boxe, boxe, boxe la destinée

 

Soudain Mussolini couche avec Hitler

La France blessée hurle sa colère

De loin Joseph cultive son jardin

Les enfants ne manqueront de rien

 

Une nuit, un hôpital, un coussin mal placé

Des années épuisées

Ultime soupir à sa destinée

Il se laissa étouffer

 

Il leur laissa le goût d'être vrai

​Là... Sur la table de chevet

Il leur laissa le goût d'être vrai

Âme, âme, âme, envolée ...

 

Voici mes amis, la mélodie de mon mystère Merci grand-père...

Tu ne m'as pas ... laissé ton nom

Mais j'ai reçu bien mieux

Ton âme de joueur d'accordéon

De l'orchestre des cieux.

Tu me donnas le goût d'être vrai

L'héréditaire sillon, dessiné

Tu me donnas le goût d'être vrai

Le tempo de nos âmes accordées

Tu nous donnas le goût d'être vrai

Le tempo de nos âmes accordées

Tu nous donnas le goût d'être vrai...

L'héréditaire sillon... dessiné.

© 2019 par François Anto

  • YouTube - Black Circle
  • SoundCloud - Black Circle
  • Facebook - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Twitter - Black Circle